Qu'est ce qu'un Logiciel libre ?


Le logiciel privatif

Image de Thungir (Licence CC By Sa) Quand vous utilisez un logiciel privatif (les logiciels couramment vendus dans le commerce ou pré-installés sur votre ordianteur), vous acceptez généralement sans le lire, le Contrat de Licence d'Utilisation Finale ou CLUF.
Pourtant, une lecture attentive du CLUF d'un logiciel nous permet de constater à point il nous restreint dans notre pratique informatique.


On peut résumer ces restrictions en 4 catégories :

  • usage limité
    restriction du nombre de PC sur lequel le logiciel peut être installé, du nombre de processeur, limite dans le temps, bridage des fonctionnalités selon la version achetée, discrimination selon la nationalité d'origine

  • étude du fonctionnement interdite
    Impossibilité de s'assurer du bon fonctionnement du logiciel ou de l'absence de code espion, impossibilité de l'étudier dans un but pédagogique 

  • modification du logiciel non autorisée
    Impossibilité d'améliorer un  logiciel ou de l'adapter à ses besoins

  • redistribution illégale et passible de sanctions pénales


Le logiciel libre

 Richard Stallman, fondateur de la free software fondation À l'inverse les défenseurs du logiciel libre, à l'instar de Richard Stallman (photo ci-contre) pense que l'informatique, en tant que science de l'information,doit être partagée comme tout savoir scientifique.
Un logiciel libre est donc un logiciel dont l'utilisation, l'étude, la modification et la duplication en vue de sa diffusion sont permises, techniquement en proposant avec le logiciel exécutable sa recette de fabrication,  et légalement en plaçant ce logiciel sous une licence libre (ex : GPL).

Quelques exemples connus de logiciels libres :

  • le navigateur Web Firefox

  • la suite bureautique Libre Office

  • le client de messagerie Thunderbird

Pour aller plus loin : http://fr.wikipedia.org/wiki/Logiciel_libre



Qu'est ce que GNU/Linux ?


Un système d'exploitation

À l'instar de Windows, ou Mac OS, GNU/Linux est un système d'exploitation.
Un système d'exploitation est un 'super-logiciel' qui joue un peu le rôle d'un chef d'orchestre.
C'est lui qui est chargé de gérer la mémoire de votre ordinateur, la répartir entre tous les programmes.
Il fait le lien entre votre matériel (carte graphique, mémoire, imprimante) et vos logiciels.

Schéma Wikipédia

 GNU/Linux est un système d'exploitation libre sous licence GPL: vous pouvez l'utiliser, l'étudier, le modifier et le distribuer comme bon vous semble, mais chaque modification doit être distribuée sous une licence aussi libre (principe du copyleft). Il fournit le noyau Linux et l'environnement GNU.
Mais un système d'exploitation seul, c'est comme un chef d'orchestre seul, ça ne sert pas à grand chose; afin de rendre le système utile, il faut y ajouter des applications.

 

 Une distribution

Les distributions rassemblent, en un ensemble cohérent et stable, des éléments qui sont utiles à une utilisation particulière d'un ordinateur. Pourquoi n'existe-t-il pas qu'un seul "système d'exploitation GNU/Linux", plutôt qu'une multitude de distributions ? Chacune contient des outils et des logiciels qui sont dédiées à un usage particulier de l'ordinateur : certaines sont dédiées à un usage spécifique (pare-feu, routeur, grappe de calcul…), d'autres à un matériel spécifique. D'autres distributions, comme Ubuntu, sont généralistes : elles conviennent pour un usage de type bureautique ou d'informatique personnelle à domicile. Comme chaque mouture est destinée à un usage différent, elles sont toutes soutenues par diverses communautés et acteurs : groupes d'utilisateurs, compagnies, fondations à but non lucratif, etc. Cependant, elles partagent toutes une même base : GNU/Linux

Tiré du site http://doc.ubuntu-fr.org/ubuntu_distribution.

 

NB : il existe d'autres systèmes d'exploitations libres comme FreeBSD et OpenBSD

 

Pour aller plus loin : http://fr.wikipedia.org/wiki/GNU/Linux

 

Les avantages du logiciel libre et GNU/Linux

Les avantages à utiliser des logiciels libres et GNU/Linux sont nombreux :

  • financier

    • Les coûts de licence nuls

    • Réemploi de l'existant (pas besoin de réinventer la roue à chaque développement)

    • Obsolescente moins rapide ; les systèmes GNU/Linux roulent avec peu de ressource

  • réappropriation de ses données
    Qui vous dit que vous pourrez ouvrir dans 20 ans, des fichiers enregistrés dans un format fermé et non documenté ?

  • Stabilité et sécurité

    • De vos systèmes

    • De vos données confidentielles

 

Pour aller plus loin  : Pourquoi choisir Linux ?